Choisir son bois de chauffage


Les essences de bois pour le chauffage :

bois de chauffage

On distingue 2 catégories d' essences pour le bois destiné au chauffage :

> les bois tendres : issus des résineux et autres feuillus (épicéa, sapin, pin, mélèze, bouleau, saule, peuplier, platane) qui brulent plus rapidement et ont un rendement inférieur. On peut les utiliser pour allumer et relancer ou accélérer le feu.

> les bois durs : issus des feuillus (hêtre, chêne, frêne, charme, érable, sycomore, chataigner, robinier, noyer et les fruitiers) qui brulent lentement et ont le meilleur rendement.

 Les bois durs sont recommandés pour le chauffage domestique, de meilleure qualité leur coût est plus élevé. Les bois de chauffage sont vendus en stère, qui correspond à un mètre cube en longueur de un mètre. Il faut choisir du bois séché pendant au moins 1 an, idéalement 2 ans. Les bois humides ont un rendement dinimué de 50%, polluent et encrassent rapidement les conduits.


Stocker le bois de chauffage

Que se soit pour le stockage ou le séchage, le bois ne doit pas être posé à même le sol humide, mais sur des palettes.
De 3 à 6 mois avant utilisation il doit être entreposé sous un abri le protégeant des intempéries.
Sous une bâche il faut laisser un grand espace de ventilation dans la partie inférieure du tas (2/3 ou 3/4 non bachés) pour permettre à l' air de circuler et éviter le pourrissement et les moisissures.
Les bûches courtes et refendues sèchent plus rapidement que les rondins ou les morceaux volumineux.


Caractéristiques des différentes essences de bois de chauffage


Les bois durs feuillus :

 Bois durs feuillus 

Densité
 sec à 15% 
 en kg/m3 
Pouvoir
  calorifique
Braise Vitesse
de
 combustion 
Séchage
Charme 820 100 bonne lente assez rapide
Hêtre 710 91 bonne assez rapide normal
Frêne 690 88 très bonne lente rapide
Robinier 660 88 bonne lente assez lent
Chêne 690 87 excellente très lente lent
Orme 680 87 moyenne lente assez lent

 
Avant d' être mis à sécher sous abri, le chêne nécessite une exposition d' au moins un an sous les intempéries afin d’éliminer au maximum les tanins néfastes pour les conduits (encrassement rapide).
Le Charme a le plus haut pouvoir calorifique. Il donne une belle flamme vive et brûle longtemps.
Le frêne séche rapidement, quelques mois suffisent pour des morceaux refendus (vert, il ne contient que 29% d' eau). Il donne la plus belle flamme et produit peu d'étincelles.


Les bois tendres feuillus :

 Bois tendres feuillus 

Densité
 sec à 15% 
 en kg/m3 
Pouvoir
  calorifique
Braise Vitesse
de
 combustion 
Séchage
Bouleau 650 85 bonne  rapide  assez rapide
Chataîgner 620 81 bonne moyenne normal
Érable 620 76 bonne lente assez rapide
Tilleuil 540 69 faible moyenne assez rapide
Aulne 530 66 moyenne rapide normal
Peuplier 510 56 faible rapide normal


Les essences ayant une vitesse de combustion rapide sont plutôt destinées à l' allumage ou pour une élévation rapide de la température. Le châtaigner est plutôt à réserver aux foyers fermés car il éclate en brûlant.


Les bois tendres résineux :

 Bois tendres résineux

Densité
 sec à 15% 
 en kg/m3 
Pouvoir
  calorifique
Braise Vitesse
de
 combustion 
Séchage
Mélèze 580 76 variable rapide  assez rapide
Pin 530 71 faible rapide rapide
Épicéa 470 62 faible rapide rapide
Sapin 450 58 faible rapide assez rapide


Les résineux ont la réputation d' encrasser rapidement les conduits et de provoquer des feux de cheminée, pourtant ils sont fréquemment utilisés pour le chauffage domestique en Amérique du Nord.
Les branches des résineux sont dures alors que les troncs sont plus tendres. Le sapin produit moins de résine que l' épicéa, il provoque donc moins d'étincelles.


Livres recommandés :

     
 10,00 €   21,30 €   27,40 €

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir